Quels sont les risques de se porter garant en location ?

Aujourd’hui, il est difficile de trouver une location sans que l’on ne passe par les obligations légales que la plupart des propriétaires réclament. En effet, demander l’aide d’une tierce personne pour se porter garant en location demande une implication importante. Mais est-ce que c’est réellement obligatoire quand on souhaite louer un appartement ou une maison ? Quels sont les risques ? Voyons tout cela dans cet article. 

Se porter garant : que signifie exactement ce terme ?

Lorsqu’on évoque le sujet de location, on entend souvent parler d’une garantie financière que le propriétaire exige avant de conclure le contrat. Ceci dit, si une personne vous demander de se porter garant, c’est qu’elle vous demande une garantie en cas d’impayés. En effet, si le locataire en question n’arrive pas à payer ses charges, c’est vers vous que le propriétaire va se retourner pour régler les problèmes. 

A découvrir également : Comment créer une entreprise sans argent ?

 

Bien sûr, en tant que garant, vous devez exprimer le consentement par écrit afin que l’engagement soit pris en compte par le propriétaire. Mais sur https://www.emprunter-malin.com/documents-se-porter-garant/, vous pourrez obtenir les informations complémentaires à ce sujet.

Avez-vous vu cela : Qui contrôle l'hygiène des restaurant ?

Qui peut se porter garant dans le cadre d’une location ?

En général, il n’y a pas de spécification pour se porter garant quand il s’agit d’une location ou autre forme d’investissement. Néanmoins, il est mentionné que la tierce personne doit disposer d’un revenu suffisant pour que tout soit en place. En effet, si le loyer mensuel est de 700 euros par exemple, la personne qui se charge de se porter garant doit gagner au moins 2 100 euros mensuellement. 

En tenant compte du garant, cela peut s’agir :

 

  • D’une personne physique (un membre de la famille ou un ami)
  • D’une personne morale (un organisme, une association ou une entreprise)

Quelle est la durée pour se porter garant ?

En temps normal, que vous soyez un membre de la famille ou une entreprise, la durée pour se porter garant se divise en deux :

 

  • Durée déterminée : le contrat de bail mentionne explicitement la date où la caution doit prendre fin. Ce qui signifie que vous êtes dans l’obligation de respecter le délai. 
  • Durée indéterminée : il est mentionné dans le contrat que vous pouvez rompre l’engagement lorsque la date d’expiration est en cours. Cependant, vous devez informer le propriétaire pour éviter de payer à nouveau la caution.

Quelles sont les conséquences de se porter garant ?

Il ne faut pas oublier qu’en se portant garant dans le cadre d’une location, vous courez toujours à des risques. Ici, on parle surtout des risques financiers lorsque le locataire rencontre des soucis au niveau du paiement de loyer. 

 

De plus, se porter garant implique énormément de responsabilités, particulièrement si vous détenez une entreprise. C’est normal puisque les pertes peuvent toucher les profits, ce qui n’est pas favorable pour le développement de votre activité. Avant la prise de décision, il vaut mieux prendre le temps de réfléchir pour éviter de payer les dettes locatives d’une tierce personne.